Accueil vie-amap
Vie de l'Amap

Des nouvelles de Jean-Jacques

Printemps 2014

Avec les prairies en pleine croissance , le lait est difficile à emprésurer : les Fromages Blancs bruts et écrèmés ont très bon goût mais sont mous.

Pour fin juin, les AMAP pourornt participer à la fauche :

Cette période de fauche des prairies (total = 136 hectares) s'étalera à partir du 25 juin jusque fin août avec une période intense surtout entre le 25 juin et le 5 juillet

ce sont des prévisions, mais l'expérience montre que ces créneaux de dates se répètent assez régulièrement chaque année... puis on fauche les refus entre le 14 juillet et le 25 août

la fenaison sera probablement à la fois abondante et difficile à cause des sols très arrosés ce printemps....le travail de fauche (cela se passe les après-midi) est très éprouvant, - chaleur -bruits - monotonie -...et insectes piqueurs comme les taons- ...

 

Montage des serres : la vidéo

Quasiment trois ans après notre virée montage des serres à Verdelot, voici la vidéo!

video

AMAP - Montage des serres chez Jean Pacheco from Amap Nation on Vimeo.

Je vous invite à chercher tous les Trognons qui apparaissent dans cette vidéo.Il devait bien y avoir une trentaine ce week-end là.


Il faisait froid, on ne savait pas trop comment se servir des perceuses-déviseuses, on ne comprenait pas vraiment les instructions de montage. Chaque équipe a finalement mis au point son processus et on y est arrivé. 5 chapelles, les amis, c'est une cathédrale à la gloire de l'agriculture biologique qu'on a érigé!


Je trouve qu'on peut être fièrs de ce qui a été réalisé ce week-end là mais aussi tout ce qui s'est passé depuis qu'on est en contrat avec Jean. On a quand même participé à la création de 3 emplois par nos paniers. Comme quoi, l'amap, c'est bien plus que des légumes.

 

En direct de chez Jean-Jacques

Hiver 2010 : Jean-jacques, notre producteur de produits laitiers nous donne des nouvelles de ses vaches, qui profitent joyeusement de la neige.

Pour lui, froid = moins de virus (en particulier le paramphistome, qui décile les élevages bio ou non), des vaches moins malades et du lait plus crémeux.

Lire la suite...
 

Apprivoiser le cardon

Etre dans une AMAP, c'est récupérer un panier de légumes bio, frais, locaux et de saison chaque semaine. Conséquence : des légumes inconnus font leur apparition chaque semaine dans le panier et il faut bien s'en accommoder.

En 2007 - 2008, nous avons tous découvert les blettes. Au départ boudées et retrouvées comme par hasard en rab à chaque fin de distrib', elles ont fait l'objet d'une section de notre forum où chacun échangeait ses expériences, recettes et découvertes. Elles ont fini par trouver leur place dans nos habitudes alimentaires, sous forme de soupes, gratins, quiches et lasagnes aux légumes. Au point même que certains en achetèrent au marché pendant notre petite période sans maraîcher, au printemps 2008.

Cette année, c'est le tour des cardons. Faut bien avouer qu'ils ne laissent pas bien apprivoiser les bougres! Commencer par les peler, lit-on. Déjà un problème : le légume a des épines et le peler rends la peau noire. Résultat : certains avouent tête baissée les avoir laissé mourir dans le fond de leur bac à légumes. Les autres ont essayé de les cuire, longtemps, et de le noyer sous une tonne de béchamel mais en vain, le cardon est très amer.

Encore une fois, le forum a sauvé le cardon : après maintes expériences a émergé une solution :

AMER + ACIDE = NEUTRE

C'est-à-dire, faire blanchir les cardons (amers) dans de l'eau très citronnée (acide) et vous obtenez des cardons tendres, au bon goût d'artichaut.

Et voilà comment l'intelligence collective a permis d'apprivoiser le cardon.

Toutes les recettes échangées entre membres sont sur notre forum (désolé, celui-ci est "privé").

 

 


Last month November 2017 Next month
M T W T F S S
week 44 1 2 3 4 5
week 45 6 7 8 9 10 11 12
week 46 13 14 15 16 17 18 19
week 47 20 21 22 23 24 25 26
week 48 27 28 29 30

Les Trognons en images

dscf2011.jpg